Ingénierie des productions végétales et valorisation


Les activités de recherche au sein de l’axe « Ingénierie des productions végétales et valorisation  » sont à la fois de natures fondamentales et appliquées, s’étendant de l’activité moléculaire à l’accompagnement des acteurs économiques dans l’intégration des innovations dans les processus de production.

Elles concernent :

  • La physiologie des plantes et l’écophysiologie, en particulier la biologie de la rhizosphère des plantes en vue de stimuler la croissance et l’amélioration de la croissance et de l’activité racinaire.
  • L’amélioration des plantes par la recherche d’une meilleure expression de gènes permettant d’accroître la qualité alimentaire ou la résistance aux stress notamment sur les plantes tropicales.
  • L’optimisation des modes de production dans les exploitations agricoles des régions tropicales avec un accent sur l’amélioration de la phytotechnie des cultures vivrières, des associations culturales et de nouvelles cultures destinées à la production de biomolécules non – alimentaires.
  • L’amélioration des modalités de productions de grandes cultures des régions tempérées en vue d’accroître leur productivité et la qualité des produits récoltés tout en maintenant la fertilité des sols et en réduisant les impacts sur l’environnement.
  • Le bioraffinage des matières issues de la production végétale en vue de l’utilisation optimale de la biomasse et du développement de biomolécules à usages alimentaires, chimiques et énergétiques.

Cet axe est constitué des entités suivantes :

Partagez cette page