Photos de la Cérémonie d'ouverture de l'année académique 2018-2019



 

CHIMIE : RUPTURE ET PARADOXE

« La chimie, envisagée comme une science indépendante, offre un des moyens les plus puissants d’élever les esprits, et son étude est utile non seulement en ce qu’elle sert les intérêts matériels de l’humanité, mais encore en ce qu’elle aide notre intelligence à pénétrer dans les merveilles de la création qui nous entourent, et auxquelles se lient de la manière la plus intime notre existence, notre conservation et notre développement. »

(Justus von Liebig, Lettres sur la Chimie, 1845)

Crainte ou respectée, la Chimie ne laisse jamais indifférent. Elle innove, crée et réinvente la matière et sa transformation. Elle évolue sans cesse, s’adapte aux défis et aux changements qui lui sont imposés. Elle se fait « organique », « végétale », « métallurgique » ou « minérale » pour satisfaire les besoins matériels de notre existence. Elle devient « verte » pour minimiser son impact sur les générations futures.

Si la chimie reste mystérieuse et complexe, elle devient cependant de plus en plus maitrisée et extrême.

Doit-elle rompre avec ses traditions pour mieux s’intégrer dans notre futur ? Doit-elle se diversifier pour mieux se définir ? Est-elle multiple ou unique ?

Souvent incomprise, elle ne demande cependant qu’à se faire connaître.

Ce mardi 9 octobre 2018, la leçon inaugurale intitulée "Chimie : rupture et paradoxe" a été présentée par la Professeure Aurore Richel et Philippe Maesen, Ir.

© Photos : Michel Houet - Université de Liège

Partagez cette news