Suite à l’obtention de mon diplôme, j’ai eu l’opportunité de débuter ma carrière au sein même de la Faculté en tant que Conseillère en qualité. Le « Bureau Qualité Laboratoires » fut ainsi créé. J’avais pour principales activités : la formation du personnel à la qualité, l’accompagnement des laboratoires dans l’implémentation d’un système qualité (ISO 17025, ISO 9001 ou GLP) et la réalisation d’audits internes.

Aurélie Auger

En 2004, j’ai rejoint l’Institut Scientifique de Santé publique pour occuper un poste de Coordinateur Qualité. Le développement d’un système qualité selon ISO 17025 et le Guide 34 pour la gestion d’une collection de micro-organismes (accession, identification, préservation, stockage et distribution) était une de mes priorités. J’étais également Inspecteur officiel en GLP (Good Laboratory Practices) et auditeur interne ISO 17025 et ISO 9001.

Depuis quelques années, je travaille pour GlaxoSmithKline Biologicals s.a., entreprise pharmaceutique active dans la Recherche, le Développement et la Production de vaccins. J’occupe à ce jour le poste de Quality Assurance Manager en GCLP (Good Clinical Laboratory Practices) au sein du département de Recherche et Développement. Ma mission consiste à intervenir en appui direct au personnel impliqué dans la réalisation d’études cliniques, à auditer leurs activités, à comprendre leurs besoins et les adapter en terme d’organisation et de respect des exigences normatives en proposant des solutions. Ces solutions peuvent être purement organisationnelles mais également opérationnelles. L’animation d’équipe prédomine dans ma fonction car je travaille en synergie avec de nombreuses entités.

Mes études à Gembloux m’ont permis d’être formée au métier de bioingénieur et ainsi de mieux cerner les enjeux de ces grandes entreprises. Outre les connaissances scientifiques et techniques précieuses en laboratoire, j’ai acquis une logique d’esprit, une méthodologie dans mes actions, un esprit d’analyse pour garder en permanence la vue d’ensemble, des réflexes pour calculer certaines marges de risques, et gérer des plannings d’organisation parfois complexes.

Bioingénieur Chimiste et des bio-industries – Promotion 2002

Partagez cette page