Deux ans après la fin de mes études, je me suis envolé pour la Tanzanie. Là-bas, j’ai travaillé dans une ONG dans laquelle j’étais formateur dans différents domaines : productions agricoles, agroforestières, horticoles, etc.

alainhouyoux

Après un an, j’ai quitté ce poste pour travailler durant de nombreuses années au Rwanda : Coordinateur de projet à l’Université de Mayence, Coordinateur Secours pour la Croix-Rouge, Consultant pour la FAO, Responsable à Kigali du Programme de Sécurité Alimentaire de l’Union Européenne, Chef de Projet d’Appui à la Sécurité Alimentaire...

En 2002, Je suis devenu conseiller technique auprès du Secrétariat Exécutif du Conseil National de Sécurité Alimentaire au Burkina Faso. En 2006, je suis devenu chargé de programme à la délégation de l’Union Européenne au Mali.

Depuis septembre 2011, je suis chargé de programme environnement, développement rural et sécurité alimentaire auprès de la Délégation de l’Union Européenne au Gabon, Sao Tomé et Principe et de la Communauté Economique des Etats d’Afrique Centrale (CEEAC).

Ce métier, passionnant et enrichissant, me permet d’établir des contacts réguliers avec les administrations, les décideurs des pays tiers, les élus, les ONG, les agences de développement...

Les études d’ingénieur agronome me permettaient de réunir tout ce que j’aimais : sciences du vivant, sciences exactes, sciences humaines, gestion, etc. Autant de disciplines qui permettent de trouver l’épanouissement dans sa formation académique mais également de disposer d’un bagage intellectuel qui facilite l’adaptation dans divers milieux professionnels.

La faculté offre aussi la possibilité aux étudiants de goûter à la vie active et d’endosser des responsabilités pré-professionnelles dès la première année si on le souhaite : j’ai été membre de la commission abbaye de Gembloux, représentant des étudiants au Conseil d’Administration, au conseil pédagogique, au Conseil d’Administration de la maison nord-sud, collecte de sang pour la Croix-Rouge, etc.

Ces activités, combinées à la formation technique et scientifique de bioingénieur, m’ont permis d’être performant dès le début de mon premier emploi.

Ingénieur agronome Eaux et forêts – Promotion 1987

Partagez cette page