Master conjoint Erasmus Mundus

Un nouveau Master européen: Bioceb à GxABT



Aurore Richel aime à la rappeler : « La chimie est souvent considérée comme une matière abstraite même inquiétante parfois. Pourtant, savez-vous que la chimie œuvre depuis de nombreuses années pour répondre aux grands défis qui nous attendent ? Des défis environnementaux, matériels ou énergétiques ? » En effet, la chimie peut être utile dans le combat contre le réchauffement climatique, le développement de nouveaux produits non-toxiques pour notre quotidien (un exemple parmi d’autres : les nouveaux carburants non polluants issus de la biomasse).

Bienvenue au MOOC !

L’ensemble de ces aspects de la chimie est depuis de longues années déjà étudié au sein du laboratoire de Biomasse et Technologies Vertes du Professeur Aurore Richel, intégré dans l’axe SMARTECH (Smart Technologies for Food and Biobased Products). Le laboratoire de Biomasse et Technologies Vertes est aussi membre depuis 2018 d’une Plateforme Internationale dédiée à la biomasse et aux technologies connexes pour les biocarburants avancés en collaboration avec l’Université de Kobé (Japon) et Texas A&M. Bien d’autres applications sont également étudiées ; on peut notamment citer l’utilisation de molécules chimiques pour la création de packaging alimentaire afin de remplacer le poly(téréphtalate d'éthylène). Bien sûr, Aurore Richel n’est pas la seule à se pencher sur ces aspects de la chimie, elle est notamment aidée par une vingtaine de doctorants pour la plupart européens et asiatiques.

Côté « cours », elle est professeur pour les Bacheliers et étudiants de Masters au sein de Gembloux Agro-Bio Tech, de la Faculté des Sciences et de la Faculté des Sciences appliquées de l’Université de Liège. Par ailleurs, elle a créé un MOOC : Massive Open Online Course sur la biomasse et la chimie verte. En quoi cela consiste-t-il ? Il s’agit d’une formation qui s’adresse tant aux étudiants (niveau bachelier, master ou doctorat) qu’aux professionnels. Elle permet d’aborder de manière progressive la chimie verte et la conversion de la biomasse (via un contenu vulgarisé et illustré). Ce cours est articulé autour de 7 modules s’appuyant sur des vidéos, des séquences pratiques, des exercices et un forum de discussion. Tout ceci est regroupé dans 50 capsules vidéo, accessibles gratuitement sur le Net. Et sachez-le : 7.500 personnes ont déjà suivi ce MOOC, qui se clôture la semaine prochaine. Pour ceux et celles qui sont intéressés : l’ensemble du cours sera proposé une nouvelle fois fin 2020 et deux fois en 2021.

Bioceb : une dimension européenne

GxABT est inscrit dans un tout nouveau programme européen dénommé « Bioceb ». Il s’intéresse au déploiement mondial de la bioéconomie. C’est un programme de master conjoint de 2 ans qui a été labélisé « Master conjoint Erasmus Mundus » par la Commission Européenne en 2019. Ce projet est soutenu par 5 établissements d’enseignement supérieur reconnus dans le monde (la France avec Paris et Reims, la Finlande, l’Estonie et la Belgique avec l’ULiège). Une trentaine d’étudiants ont été retenus pour suivre les cours de ce Master tout à fait innovant. Ils rejoindront la Faculté gembloutoise en septembre 2021 pour une période de six mois.

Bioceb a comme principal objectif de répondre aux besoins du secteur de la bio-industrie qui est actuellement en pleine croissance. Cette formation résulte d’une approche interdisciplinaire associant la chimie, la biologie, les sciences économiques et environnementales. Par sa dimension européenne, elle favorise la mixité culturelle en mettant en relation des étudiants, des professeurs et des chercheurs qui ne se seraient peut-être jamais croisés autrement.

Partagez cette news