Un mot d'ordre : l'adaptation !

déconfinement



C’est certain, pour tout un chacun il y a aura un avant et un après Covid-19. La Faculté gembloutoise n’a pas échappé à la règle et a dû puiser dans les ressources de chacun pour faire face à cette crise inédite. Le bilan est positif : « la machine » a continué à tourner pour le bien de chacun et déjà, se profile la rentrée de septembre 2020… Frédéric Francis, Doyen de la Faculté et Nathanaël Fivet, Gestionnaire du site nous confient leur perception de ces périodes délicates.

Perception du Doyen :

Avant ce mois de mars, nous n’aurions jamais imaginé un confinement du personnel et des étudiants à Gembloux Agro-Bio Tech, encore moins un arrêt des cours en présentiel et devoir virtualiser tous les enseignements théoriques mais aussi pratiques. Par exemple, en entomologie de 1ère bachelier comme dans d’autres cours, toutes les séances d’observation devant un microscope binoculaire ont été remplacées par des travaux dirigés à distance sur base de photos réalisées et commentées avec les critères d’identification par l’équipe enseignante en place. Quelle dynamisme et solidarité pour le bien commun !

Il a ensuite fallu préparer le maintien du potentiel scientifique et la recherche, la continuité des services y compris administratifs en minimisant les contacts entre les personnes et en optimisant les expertises et compétences à distance. Nous avons tous dû nous adapter aux nouveaux modes de communication.  Quel bon dans l’e-communication pour tous ! Les déplacements entre réunions se sont réduits …. Côté face, gain de temps et empreinte écologique positive – côté pile, flux tendu et zéro moment de pause ! « Merci à tous » en fin de réunion, double clic, « Bonjour à tous » et la rencontre suivante redémarre. De 8h à 20h en continu devant son écran d’ordinateur avec la succession de cours à enregistrer, d’examens à concevoir et à faire passer, de rédaction de documents et de réunions entremêlées avec 30 minutes de repas à midi, cela aussi, c’était la réalité du confinement .

Le personnel de Gembloux Agro-Bio Tech a été capable s’est adapté dans l’urgence à ces circonstances si particulières : quelle proactivité et efficacité !

 

Perception du gestionnaire de site :

Le confinement lié à cette crise COVID-19 a été un choc pour nous tous et notre société, aussi bien au niveau personnel que professionnel.  Depuis lors, l’organisation de notre Faculté a évolué au rythme des consignes des autorités de notre pays et de notre Université. Nous avons pris nos responsabilités et agit avec pragmatisme pour le bien de la communauté universitaire de notre campus gembloutois.

Pendant la période de confinement, la vie de notre Faculté s’est poursuivie en s’adaptant principalement via l’enseignement à distance et le télétravail alors que les activités sur le campus ont été quasiment mises à « l’arrêt », ce qui n’a pas dû arriver souvent en plus de 150 ans d’histoire.

Les 2 premières phases du déconfinement (du 4 mai au 7 juin) se sont matérialisées par un retour très progressif et régulé du personnel sur le campus. Ce retour était conditionné à l’application de mesures très strictes et contraignantes afin de limiter au maximum la propagation du virus. Nous avons dû apprendre à travailler à bonne distance de nos collègues, avec un masque. L’organisation de ce retour a énormément mobilisé le personnel de notre Faculté afin de créer les conditions de travail les meilleures (information, matériel, aménagement des espaces…).

Il est important de saluer l’implication du personnel à tous les niveaux, aussi bien pour la mise en place des mesures et moyens nécessaires afin de garantir la santé et la sécurité de tous, que pour l’application de celles-ci.

La propagation du virus semble se réduire et donc la 3ème phase de déconfinement a débuté ce 8 juin. Elle se matérialise par un retour plus important du personnel sur le campus (le télétravail est toujours possible, mais n’est plus la règle). Il est primordial de rappeler qu’il ne s’agit pas d’une reprise de travail dans les mêmes conditions qu’avant et qu’il faut concilier ce retour à l’application des consignes de santé et de sécurité toujours en vigueur. Nous comptons sur l’implication de tous à ce niveau-là.

Partagez cette news