Une publication co-écrite par Benjamin Dumont

SEGAE : un jeu sérieux pour appréhender l’agroécologie



Apprendre en s’amusant, c’est aussi valable pour les étudiants du supérieur. Démonstration est faite dans cet article co-écrit par Benjamin Dumont de Gembloux Agro-Bio Tech. Un jeu sérieux, nommé SEGAE, permet d’apprendre l’interdisciplinarité et les approches systémiques en agroécologie.

 

Sans titre

 

Serious Game for AgroEcology learning

L’agroécologie est un concept large, derrière lequel se cachent tout à la fois un mouvement sociétal, une discipline scientifique, et une approche technique des leviers agronomiques et agro-écologiques [1]. Dans sa dimension sociétale, elle se définit comme «l’écologie des systèmes alimentaires durables », tandis que dans sa version techniqueon définit les  les pratiques agroécologiques comme  « des pratiques agricoles qui valorisent au mieux les processus écologiques en les intégrant comme éléments fondamentaux des systèmes de culture, afin de rendre un maximum de services écosystémiques, tout en cherchant à produire des denrées alimentaires en quantités substantielles.» [2]. Une transition agroécologique de l'agriculture Européenne est ainsi une solution prometteuses pour relever le défi de produire des aliments de qualité en quantité suffisante tout en réduisant son impact sur l'environnement.

Pour atteindre ce but, il est certain que cette (re)conception de l’agriculture doit être enseignée aux étudiants et aux professionnels du secteur agricole. Le seul hic est que les méthodes d’enseignements traditionnelles ne sont pas adaptées à l’apprentissage de l’agroecologie, car elles ne sont pas ou peu interactives et interdisciplinaires [3]. Avec un jeu informatique comme SEGAE, on balaye ces problèmes par la simulation numérique de modèles complexes dans lesquels les joueurs peuvent apprendre par la pratique. Concrètement, l’apprenant-joueur gère une ferme virtuelle mixte culture-élevage, où il peut mettre ne œuvre et évaluer les impacts des pratiques agricoles sur des indicateurs liés à la durabilité environnementale, économique et sociale de son exploitation.

Les joueurs peuvent apprendre en faisant et en étant, dans un contexte concret, plutôt qu’en assimilant des informations provenant de cours, de lectures et de conférences. Autre élément capital : les joueurs ont la possibilité de se projeter dans l’avenir et de voir instantanément les conséquences de leurs actions. Un « serious game » tel que SEGAE permet de développer des capacités à concevoir l’avenir grâce à la « pensée visionnaire » [4].

Objectifs et résultats

Trois objectifs pédagogiques principaux sont poursuivis avec ce jeu de simulation agricole : 1)les joueurs vont acquérir des connaissances techniques en se familiarisant avec diverses pratiques agroécologiques tout en comprenant et étudiant leur(s) impact(s) sur le système agricole ; 2)les joueurs développeront une approche systémique en évaluant les effets combinés de multiples pratiques, activée en parallèle ou en séquence, sur les différentes composantes de l’agro-écosystème, et finalement 3)les utilisateurs amélioreront leurs compétences en matière de gestion de la transition en testant plusieurs options et scénarios pour atteindre des objectifs donnés avec des ressources limitées. Notons par ailleurs que les joueurs pourront à tout moment vérifier par eux-mêmes la cohérence des pratiques agroécologiques qu’ils choisissent avec des rendus graphiques didactiques.

 

L’intérêt pédagogique de ce jeu a déjà été évalué à travers deux types d’enquêtes données aux étudiants universitaires (après un atelier d’une semaine). Une enquête de connaissances sur l’agroécologie et une enquête de retour d’expérience basée sur la théorie des flux. Les résultats ? Les étudiants ont sensiblement augmenté leurs connaissances en agroécologie et plus de 86% d’entre-eux ont apprécié le jeu [5].

L’équipe du projet SEGAE a par ailleurs développé un ensemble d’outils autour du jeu pour aider les professeurs des Hautes Ecoles et des Universités à le déployer dans leur esneignements, tels que des tutoriels et supports didactiques ou encore des exemples de scénarisation pédagogique mobilisant le jeu [6].

SEGAE se présente donc comme un outil intéressant pour aider les étudiants à acquérir des connaissances techniques en agroécologie de manière ludique et collaborative, en facilitant l’apprentissage de disciplines multiples et en aidant à la construction d’un mode de pensée systémique pour résoudre le défi de la transition agroécologique Ce jeu sérieux est disponible gratuitement en ligne à l’adresse : http://sdvia.free.fr/segae/

Pour en savoir plus:

Vidéo trailer : https://www.youtube.com/watch?v=LSNwyTYmGR0&feature=youtu.be

Webinaire : https://twitter.com/godinol/status/1323545316503728129

Références et liens utiles

[1] Wezel et al., 2009. Agroecology as a science, a movement and a practice. A review. Agronomy for Sustainable Development 29: 503–515.

[2] Wezel et al., 2014. Agroecological practices for sustainable agriculture. A review. Agron. Sustain. Dev. 34:1–20

[3] Francis, et al., 2008. Transdisciplinary research for a sustainable agriculture and food sector. Agron. J., 100, 771–776.

[4] Kiili, K., 2005Digital game-based learning: Towards an experiential gaming model. Internet High. Educ., 8, 13–24.

[5] Jouan, De Graeuwe et al., 2020. Learning Interdisciplinarity and Systems Approaches in Agroecology: Experience with the Serious Game SEGAE. Sustainability 202012(11), 4351.

[6] https://segae.agrocampus-ouest.fr/outputs

Share this news