Institution

Portrait de Jean-François Bastin

Mise à l'honneur des nouveaux chargés de cours 2020-2021



« En tant qu’ingénieur du vivant, nous avons les moyens, sinon la responsabilité, de jouer un rôle proactif dans ce contexte de changement climatique. »

JF Bastin

Après 4 années de recherches entamées en 2010, entrecoupées de longs mois de pataugeage en forêt tropicale, Jean-Francois Bastin, bio-ingénieur de l'ULB et géographe de l'UCL, a défendu sa thèse de doctorat en sciences agronomiques en co-tutelle entre l’ULB et l’Université de Liège sous la direction du Pr Jan Bogaert. Ses recherches doctorales se sont focalisées sur le rôle joué par les forêts tropicales - et en particulier celles de la République Démocratique du Congo - dans le cadre du stockage de carbone et du changement climatique.

Depuis, il a réalisé quatre postdocs: en France entre l'IRD et le CIRAD, en Italie à la FAO, en Suisse à l'ETH et enfin en Belgique à l'Université de Gand sous un mandat FWO. Durant ces 6 années, son travail a notamment permis de mettre en évidence que les arbres de canopée sont systématiquement de très bons indicateurs de l'état d'une forêt tropicale, que les méthodes classiques de télédétection ont largement sous-évalué le couvert arboré des zones arides du monde et que la restauration des écosystèmes naturels est une de nos meilleures armes dans la lutte contre le changement climatique.

J'ai hâte de relever ces défis avec vous !

En tant qu’enseignant dans une faculté de bio-ingénieurs à l’université en 2020, Jean-François Bastin veut non seulement transmettre aux étudiants les connaissances théoriques et les compétences pratiques qui permettent de faire face aux enjeux planétaires (changement climatique, extinction de masse, sécurité alimentaire) mais il estime qu’il est tout aussi important de montrer, qu’en tant qu’ingénieur du vivant, nous avons les moyens, sinon la responsabilité, de jouer un rôle proactif dans ce contexte. Que ce soit à échelle locale, nationale ou internationale.

« C’est dans cet esprit que je souhaite continuer à développer des projets de recherche qui visent à mieux comprendre le fonctionnement des différents systèmes agro-environnementaux (c’est-à-dire de systèmes qui prennent en compte à la fois les écosystèmes naturels et les écosystèmes agraires) au sein du système Terre et à trouver des solutions qui permettent de lutter contre le changement climatique, la perte de biodiversité et l’insécurité alimentaire. »

Enthousiaste, Jean-François Bastin se dit prêt à toute collaboration : « J'ai hâte de relever ces défis avec vous ! N'hésitez pas à venir vers moi si vous avez envie de développer des projets, que vous soyez étudiant ou professeur, que vous suiviez une formation de bio-ingénieur ou non et même si votre projet est juste de discuter sur un coin de table... ou en visioconférence ! »

Contact

Jean-François Bastin

Partagez cette news