La station de Vielsalm labellisée station « Ecosystème » du réseau ICOS



Depuis 1996, la station de Vielsalm est équipée d’une tour à flux qui permet de mesurer toutes les 30 minutes les échanges nets de CO2 et de vapeur d’eau entre le peuplement forestier et l’atmosphère. Celle-ci, déjà classée dans le top 3 des plus longues séries temporelles de ce type dans le monde, vient d’obtenir la labellisation en tant que station « Ecosystème » du réseau ICOS (Integrated Carbon Observation System). Ceci garantit la très haute qualité et stabilité des données, de même que leur standardisation.

Une plateforme de mesures

ICOS est un réseau Européen dont le but est d’étudier le rôle climatique positif de nos écosystèmes (forêts, prairies, océans,…) sur le taux de CO2 présent dans l’atmosphère. Le réseau belge se compose de dix stations de surveillance exploitées par six instituts de recherche différents. Les stations wallonnes sont reprises dans la catégorie « écosystèmes » : elles sont situées à Lonzée (grande culture), à Vielsalm (forêt mature) et à Dorinne (prairie pâturée). Les données générées sur les sites wallons permettent de mieux évaluer la contribution de ces écosystèmes aux échanges à effets de serre, de mieux comprendre les composantes du bilan carbone de la Région et d’évaluer les impacts de certains modes de gestion des systèmes agricoles ou des forêts. Notons que ce projet est coordonné par l’Université de Liège et plus particulièrement par le Professeur Bernard Heinesch. Il collabore au sein de ce consortium wallon avec l’UCLouvain (Prof C. Vincke, responsable de la station de Vielsalm), l’Institut Scientifique de Service Public (ISSep) et le Centre de recherche agronomique wallon (CRA-W).

Les données labellisées ICOS sont disponibles sur http://www.icos-cp.eu/observations/carbon-portal et celles antérieures à 2021 sont disponibles sur http://www.europe-fluxdata.eu/

Partagez cette news