Aperçu sur l'évolution de la flore ligneuse Africaine



Une étude publiée dans Ecology Letters (Wiley-Blackwell & CNRS) fournit des indices nouveaux sur l’histoire évolutive de la flore en Afrique tropicale. Un travail de recherche réalisé avec la contribution de deux chercheuses, Adeline Fayolle (Gembloux Agro-Bio Tech - Université de Liège) et Anaïs Gorel (Université de Gand).

Au cours des temps géologiques, il est admis que de nombreuses lignées végétales ont franchi les frontières climatiques en évoluant et se sont dispersées dans de nouveaux habitats. Pourtant, les détails de ces histoires évolutives restent souvent méconnus, notamment pour les flores diversifiées des zones tropicales. Cette étude a tenté de retracer une partie de l’histoire évolutive de la flore d’Afrique tropicale.

En Afrique, les nombreux genres et familles de plantes ligneuses qui occupent actuellement de vastes espaces climatiques, avec notamment des espèces dans les forêts tropicales et dans les savanes, témoignent d’une relative facilité à évoluer et franchir les frontières climatiques. L’étude montre qu’au cours des temps géologiques, la forêt tropicale fut la principale source de diversité et a fourni à la savane la majeure partie de sa flore. Certaines lignées ont exceptionnellement bien réussi à se diversifier en savane, par exemple l’hyperdiverse famille des Fabaceae (Légumineuses).

L’étude montre aussi que l’évolution de la forêt vers la savane n'est généralement pas associée à un changement de type biologique (i.e. liane, arbre, arbuste), les lignées conservent pour la plupart leur forme ancestrale. La plupart des changements fonctionnels sous-jacents aux évolutions sont encore à déterminer. Néanmoins, il existe des genres et des familles évolutivement labiles dont la présence en forêt ou en savane est associée respectivement à une diversification d’espèces grimpantes ou arbustives.

Partagez cette news