Deux ans après la fin de mes études et après avoir fait un séjour à l’Institut de Pathologie Cellulaire (ICP) de Christain De duve, la société SmithKline Beecham m’a procuré des fonds pour un projet de doctorat en recherche vaccinale, en collaboration avec le laboratoire du Professeur Arsène Burny à Gembloux.

jfmaisonneuve

Après l’obtention du doctorat, j’ai été engagé par GlaxoSmithKline et envoyé aux U.S.A, d’abord dans le Maryland, puis à Seattle pour contribuer au développement d’un vaccin contre une maladie sexuellement transmissible.

Le bagage professionnel en “BioDrug Development” collecté entre la multinationale pharmaceutique et plusieurs biotechnologies américaines m’a permis d’intégrer, en 2008, l’organisation caritative PATH. J’y suis directeur scientifique pour le développement de nouveaux vaccins pédiatriques contre le pneumocoque pour les pays en voie de développement. Dans ce rôle, je conseille également la fondation Bill et Melinda Gates dont le but est d’améliorer la santé publique et l’éducation de manière globale.

C’est un métier stimulant qui me permet d’avoir une influence globale en santé publique et de rencontrer des gens formidables. Tous les jours, je suis en contact avec des universités et des hôpitaux prestigieux comme Harvard, St Jude Children’s in Memphis, des biotechnologies et des multinationales pharmaceutiques des pays développés et en voie de développement Mon métier implique évidemment de fréquents voyages “au bout du monde” : Inde, Chine, Indonésie, Brésil, Afrique où tout autre endroit ayant besoin d’améliorer leur bio-sciences appliquées à la santé publique. Et puis, travailler indirectement pour la plus grande association caritative au monde et contribuer à améliorer la santé des plus démunis, c’est vraiment satisfaisant.

Ingénieur Chimiste et des Industries agricoles, Docteur en Sciences Agronomiques et Ingénierie Biologique - Promotion 1990, 96.

 

Partagez cette page